* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
décembre 12, 2018, 16:30:28 pm

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Membres
Membres en ligne
Users: 1
Guests: 12
Total: 13

Soutenir

Ceux qui souhaitent nous supporter, peuvent faire un don afin de contribuer au coût du serveur, du nom de domaine, et des effort fournis pour maintenir de forum...

22 juin 2010 - Le bac de Recif 39

 

       Didier, pour ce 5éme reportage, que nous réserves tu?


           Peux tu nous raconter depuis quand tu fais l’eau de mer et ce qui t'a donné envie de faire un bac récifal ?

J'ai débuté l'aquariophilie récifale en 2007 avec le bac actuel, après un long passage de 17 ans en eau douce.

L'envie m'est venue après avoir vu plusieurs présentations de bacs récifaux sur la revue Aquarium magazine. J'ai alors commencé à faire des recherches sur le net où j'ai découvert divers forums qui m'ont permis de me documenter durant 2 longues années et de découvrir ce monde fabuleux, pour finalement franchir le pas en octobre 2007.

La description du bac

            Quelles sont les dimensions de ton bac ?

Le bac mesure 150 cm de long par 60 cm de hauteur sur 70 cm de profondeur, soit un volume brut de 630 litres

Comment as-tu procédé pour la mise en place de ton décor ? (surélever autre….)

Mon décor est composé d'environ 80 kg de pierres vivantes à 75% en provenance d'Indonésie et des Caraïbes pour les 25% restants. Les pierres ont été simplement empilées les unes sur les autres, directement sur la vitre de fond, en essayant de créer un ensemble aéré et harmonieux.

Ce n'est pas une chose facile surtout pour assurer une bonne stabilité à l'ensemble. Bien que cela soit souvent déconseillé, mon décor prend appui sur la vitre arrière. Etant un éternel insatisfait, je l'ai modifié d'innombrables fois, en fait c'est une perpétuelle évolution, au fur et à mesure de l'arrivée et de la pousse des coraux.


            Quels matériels as tu pour faire fonctionner ton bac (rac, écumeur etc..) ?

La partie technique se trouve sous le bac dans la cuve de décantation. Cette cuve mesure 100 cm x 50 cm x 50 cm.

Elle est divisée en trois parties :

Un niveau constant de 50x50 cm x 23 cm de hauteur d'eau qui contient l'écumeur et un réacteur à zéolithes.

Un niveau variable de 13 cm de large qui contient la pompe de remontée et les capteurs d'osmolation.

La troisième partie d'un volume de 57 L me servait de réserve d'eau osmosée au début, mais depuis l'automatisation de l'osmoseur par l'intermédiaire de l'osmolateur, je ne m'en sert plus.

En fait il s'agit plus d'une cuve technique que d'une véritable décantation.

Sous le bac se trouve également un RAC alimenté en eau sur la descente et une bouteille de CO2 de 6 Litres. On trouve également une batterie de voiture de 12V et 90 Ah permettant l'alimentation automatique d'une pompe de brassage Tunze 6055 par l'intermédiaire d'un safety connector  Tunze en cas de coupure de courant intempestive, afin d'assurer la survie du bac (un deuxième est prévu pour alimenter une Tunze 6101). La puissance de la batterie doit permettre une survie d'environ 72h00. La batterie est entretenue par un chargeur automatique qui assure une charge d'entretien.


Tous les équipements sont branchés sur un tableau électrique situé sous le bac mais séparé de la partie technique par une cloison.


 


 La technique

            Le brassage :  

                       Quel type de brassage utilise tu ?

Il est composé de 4 pompes TUNZE variables, deux 6055, une 6100 et une 6101.

                        A quelle puissance ?

Les deux 6055 sont utilisées en débit fixe à 100% de leur puissance. La 6100 et la 6101 sont variées de 30% à 100% de leur puissance.

                        Comment sont orientées les pompes ?

La 6100 et la 6101 sont disposées symétriquement sur les vitres latérales du bac, à environ 10 cm sous la surface, sur l'avant du bac. Elles sont orientées en diagonale vers l'angle opposé arrière du bac. Les 6055 sont placées également au même niveau mais orientées en opposition vers la surface pour assurer un brassage circulaire et favoriser les échanges gazeux.

                        Brasse tu sous le décor ?

Non

                        As-tu des contrôleurs ? ( multi-contrôleurs et autres wavebox. )

J'utilise un multicontroler TUNZE 6095 qui pulse la 6100 et la 6101 en alternance toutes les 06h00.

                        Comment est ton brassage la nuit ?

Les 6055 restent à 100% de leur puissance tandis que les 6100 et 6101 sont utilisées en mode accalmie nocturne sur le multicontroler qui réduit la puissance automatiquement à 30% de leur débit. L'alternance est conservée.

            L’éclairage :

                        Quel type d’éclairage utilises tu et pourquoi celui là ?

J'utilise une rampe T5 ATI POWERMODULE après avoir employé les HQI. J'ai une préférence pour ce type d'éclairage qui dégage moins de chaleur que les HQI, qui apporte une bien meilleur répartition de la lumière et qui permet de mixer toutes sortes de tubes pour obtenir le rendu souhaité. De plus je trouve que cet éclairage apporte plus d'intensité dans la couleur des coraux sans avoir besoin d'une puissance démesurée.

Quelle puissance et quelles couleurs kelvins utilises tu ?

J'utilise 8 tubes de 80W soit 640W au total ce qui correspond aux préconisations de 1 W/L pour la maintenance des coraux durs. J'utilise un mixe de tubes Aquascience et ATI, en 12000° 17500° et 22000° .


Quand change tu tes tubes ?

Les tubes actuels ont 9 mois, la pousse et les couleurs sont toujours là donc je pense pouvoir les pousser à 12 mois. Cependant certains coraux commencent à s'assombrir mais je ne suis pas sûre que cela provienne de l'éclairage car j'ai pas mal « chamboulé » le décor ces derniers temps et cela à probablement contribué à déstabiliser le bac. 

 



Partie technique

Utilise tu un écumeur ? Oui

Si oui lequel et pourquoi celui là ?

C'est un Mini Bubble King 200 modèle 2009 de chez Royal Exclusiv qui fournit un débit de 1700 L/h d'air avec un débit de 3000 L/h d'eau pour une conso électrique de 45 W seulement.  J'ai choisi cet écumeur pour ses performances excellentes dans un volume relativement réduit, associé à un silence de fonctionnement remarquable ainsi qu'une excellente finition. De plus il est totalement démontable, ce qui est pratique pour l'entretien. Le seul hic est son prix.


Si non quelle méthode utilises tu et pourquoi celle-ci ?

J'utilise la méthode berlinoise qui est simple à appliquer et qui a fait ses preuves dans la maintenance des coraux durs. Depuis 15 mois, j'y ai associé le protocole zéovit avec de bons résultats. J'ai décidé d'utiliser cette méthode pour obtenir une eau oligotrophe et avoir des coraux très colorés. Cependant c'est contraignant, d''un coût non négligeable et pour cette raison, j'envisage de délaisser cette méthode au profit du RAB (réacteur à bactéries).

                       As-tu un R.A.C  ou R.H.A ? (si oui lequel et pourquoi)

J'utilise un RAC de chez NEO3+++, le Multirac+++. J'ai choisi ce modèle pour sa simplicité de fonctionnement et son rapport qualité prix.

Entretien du bac

                       Procède tu à des ajouts ? (donner des exemples)

J'ajoute différents produits qui sont liés au protocole zéovit, en faire le détail ici serait beaucoup trop long. L'utilisation de ces produits et leurs effets (supposés) sur les coraux est détaillé dans le guide zéovit disponible en français sur le site de Thomas Pohl : http://www.korallen-zucht.de/index.php?article_id=1&clang=3

Pour compenser l'évaporation de ton bac tu utilises de l’eau osmosée ou du robinet ? et c’est géré automatiquement ou manuellement ?

J'utilise uniquement de l'eau osmosée. Tout est automatisé avec un osmolateur TUNZE qui pilote l'osmoseur par l'intermédiaire d'une électrovanne.

                       Quels sont tes paramètres ?

CA : entre 330 et 340 mg/l au test salifert (impossible de monter plus haut sans exploser le KH depuis que suis passé à l'ARM  Caribsea dans le RAC. Auparavant j'utilisais du corail concassé et je maintenais sans souci le CA à 420 mg/l, donc je vais revenir à ce type de substrat).

MG : entre 1170 et 1200 mg/l au test salifert.

KH : maintenu entre 7 et 8 au test salifert.

NO3 : 0 mg/l au test salifert.

PO4 : Je ne mesure pas car trop impréçis et je préfère me fier à l'apparence et à la pousse des coraux.

Salinité : 37 g/l mesuré au réfractomètre.

                         Combien de fois par semaine ou par mois fais tu des changements d’eau ?

Je change 60 L tous les 15 jours, actuellement avec du sel GROTECH Coral marine qui me donne satisfaction.

Question Coté général

                        Es tu plus poissons ou coraux ?

Pour moi, les deux sont indissociables dans un bac marin.

                        Si tu avais un corail à choisir lequel garderais tu ?

Le choix serait très difficile car je les apprécies tous mais si vraiment je devais faire un seul choix, ce serait vraisemblablement un euphyllia pour ses mouvements et ses ondulations qui donnent vie au bac. 

 

                        As-tu déjà pensé à arrêter ton bac ? si oui pourquoi ?

Non

Que penses tu des sites internet ?

Les sites sont un très bon support pour découvrir, apprendre et comprendre le fonctionnement d'un bac récifal à condition de ne pas tout prendre pour argent comptant et de prendre le recul nécessaire par rapport aux affirmations de certains récifalistes qui pensent détenir la vérité.

Quels conseils donnerai tu à une personne qui souhaiterait se lancer dans un aquarium marin ?

Lire, lire et lire encore les ouvrages spécialisés dans la maintenance d'un bac récifal, consulter les sites internet reconnus, se documenter un maximum afin d'acquérir les bases avant de franchir le pas. Mais aussi bien appréhender le coût financier qu'engendre une telle aventure.

Si demain nous te donnons 1500 euros comment les emploierai tu ?

Si mon logement me le permettait je passerais sur un volume de 1200 L.

Quelle est ta plus grande réussite ou ta plus grande déception ?

Ma plus grande déception reste la perte subite de mon pygoplite diacanthus que je maintenais depuis plus d'un an alors qu'il était encore en pleine forme la veille et mangeait comme 4.

Ma plus grande réussite à mes yeux sont les résultats obtenus à ce jour sur l'évolution de mon bac alors que je ne suis encore qu'un novice dans le monde récifal.


Malgrès la pluie battante tout au long du trajet, Merci Recif39 pour ton accueil très chaleureux.



Article transmis par Nory et Blubaqua

Comments *

1) Re: Le bac de Recif 39
Written by euphillya0169 le juillet 02, 2010, 17:55:06 pm
Merci a vous pour ce super reportage et photos , c'est un super bac magnifique !
bravo recif 39

2) Re: Le bac de Recif 39
Written by TeddhyOcean le juillet 02, 2010, 18:22:44 pm
Magnifique! Bravo!!

3) Re: Le bac de Recif 39
Written by falcon le juillet 03, 2010, 14:54:40 pm
tu as bien choisi tes coraux ; il est tres beau et l eclairage a un beau rendu