* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
décembre 01, 2022, 18:03:48 pm

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Membres
Membres en ligne
Users: 1
Guests: 51
Total: 52

Soutenir

Ceux qui souhaitent nous supporter, peuvent faire un don afin de contribuer au coût du serveur, du nom de domaine, et des effort fournis pour maintenir de forum...

Auteur Sujet: Recherche infos sur brachionus plicatilis  (Lu 2595 fois)

Hors ligne Eragon38

  • Grain de sable
  • **
  • Messages: 45
Bonjour,


Je vais bientot recevoir des branchionus plicatilis et je cherche des conseils sur leur culture. c'est comme ça que je suis tombe sur le forum.

J'ai deja du phytoplancton (melange de dunaleilla salina et nannochloropsis) en culture.

Merci d'avance

Hors ligne kiwithereturn

  • Administrator
  • Archipel
  • *****
  • Messages: 7505
Salut Eragon38 et bienvenu(e) sur l'Atoll

Pour commencer à répondre à ta question voici un commentaire que j'avais mis sur le forum de Zebraso'mag après mon article :

Il me semble que dans un précédent ZebrasO'mag, la culture du plancton était d'avantage détaillée.

Pour résumer mon expérience :

Dans une ou plusieurs cuves (dans le cas présent le bac d'élevage + des bouteilles de 2L) on cultive du phytoplancton, donc des algues, qui ont besoin d'eau salée (densité 1025 pour une question pratique), de lumière (T8 grolux - bon spectre pour les algues - 24H/24), de brassage pour éviter les zones mortes (bulleur), de nourriture (Phyto stabil), un minimum de chauffage (T° ambiante de 20°c suffisante). Dans ce milieu de culture les algues vont se multiplier rapidement.

En parallèle dans d'autres bouteilles il faut faire la culture du zooplancton (dans le cas présent = rotifères = Brachionus Plicatilis), donc des animaux microscopiques, qui eux, ont besoin pour faire simple des même paramètres sauf que la nourriture est remplacée par du phytoplancton précédemment élevé. Ces animaux vont très rapidement se reproduire jusqu'à saturation et consommation totale de la nourriture. Pour éviter cela on "repique" les bouteilles : on prend une bouteille de zooplancton qu'on divise en 3 ou 4 par exemple, on complète avec de l'eau neuve stérilisée (au microonde dans mon cas), on remet du phytoplancton comme nourriture dans toutes les bouteilles et c'est reparti. Ainsi en quelques jours le volume de zooplancton enrichi à été multiplié par 3 ou 4.

On multiplie de même les bouteilles de phytoplancton.

Il ne faut surtout pas mettre une goutte de zooplancton dans le phytoplancton sinon c'est la contamination du phytoplancton qui va se transformer en zooplancton.

Pour faciliter les choses, il est possible de remplacer les bouteilles de 2L par des petits bacs de 20L.

Pour un élevage d'amphiprion : 2 bacs de 20L de rotifères enrichis suffisent très largement (donc au moins 3 bacs saturés de phyto plancton pour subvenir au besoin des 2 bacs de zooplancton)

Les pipettes sont là pour prélever des échantillons de culture et les passer sous microscopes afin de vérifier la densité et l'enrichissement des rotifères.
La pompe à air est là pour les bulleurs qui se trouvent dans chaque bouteille de culture.

Tout ceci à peut être l'air complexe mais il n'en ai rien. Ce ne sont que des bouillons de cultures. Certes il y a deux types de cultures en série mais si on est rigoureux il n'y a aucun problème. C'est un peu le même procédé qu'en eau douce avec l'eau verte qui est utilisée pour alimenter certaines larves de poissons tel que les gouramis nains.

Hors ligne kiwithereturn

  • Administrator
  • Archipel
  • *****
  • Messages: 7505
Vu que tu as déjà du phyto tu as logiquement fait le plus dur.
Est-ce que tes cultures de phyto tournent bien et les repiquages se passent bien ? C'est la clé de voute de l'élevage  :o:

Il faut essayer de prendre un peu de marge et de partir sur 2 à 3 volume de phyto pour 1 volume de zoo.

Ensuite il te suffit de lancer ta culture de rotifère avec un bulleur. Perso je conservais la même densité entre ma culture de phyto, ma culture de zoo et mon bac d'élevage.
Pour la lancer sur les chapeaux de roues tu peux prendre une de tes bouteilles de phyto et mettre une partie de ton zoo dedans. Je dis une partie car je te conseille de partir sur deux cultures de zoo en parallèle au cas où une des deux plante. La seconde serait faite par exemple avec de l'eau neuve stérilisée et enrichi raisonnablement avec du phyto. Cette dernière démarrerait plus doucement mais limiterait les risques d'eau "polluée" due à une trop grande population de phyto.

Hors ligne Eragon38

  • Grain de sable
  • **
  • Messages: 45
Je cultive du phytoplancton depuis un an pour l'elevage d'artemias qui se passe tres bien puisque j'ai meme de la reproduction.

Mon phytoplancton a l'air de bien tourner il se reproduient doucement car il n'est eclairer que par la lumiere du jour (devant une baie vitree) j'utilise 2 bouteille de 5litres.

J'ajoute 2 gouttes d'engrais liquide (pour tomate "bio") environ tous les 3 ou 4 jours et j'ai un bulleur pour l'aeration.

Merci pour les infos