* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
décembre 01, 2022, 17:16:28 pm

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Membres
Membres en ligne
Users: 0
Guests: 59
Total: 59

Soutenir

Ceux qui souhaitent nous supporter, peuvent faire un don afin de contribuer au coût du serveur, du nom de domaine, et des effort fournis pour maintenir de forum...

Auteur Sujet: Principe de la méthode berlinoise  (Lu 3825 fois)

Hors ligne kiwithereturn

  • Administrator
  • Archipel
  • *****
  • Messages: 7505

Il n'existe guère à ce jour de méthode permettant d'obtenir la même qualité du biotope sur une longue durée, avec une population élevée.
 
Le principe de fonctionnement est simple : le décor, constitué d'un maximum de pierres vivantes (en général il est recommandé de mettre 20 kg par tranche de 100 L d'eau), permet à la fois à la population de bactéries aérobies de se développer en surface, et aux bactéries anaérobies de se développer au cœur des pierres. On le voit, les pierres remplissent donc le même rôle que le sable dans la méthode Jaubert, avec l'inconvénient de coûter sensiblement plus cher, mais l'avantage de constituer un décor naturel que l'amateur peut organiser selon ses goûts, et qui regorge de vie (pas toujours espérées il est vrai !) qui viendra mettre en place quasi instantanément un milieu riche et vivant.
 
Un éclairage puissant, à base de HQI ou équivalent, viendra alimenter la photosynthèse des coraux.
 
Un écumeur correctement dimensionné (la course à la puissance est terminée depuis que nous comprenons que les coraux ont aussi besoin d'être nourris et qu'une eau trop propre n'est pas une bonne chose).
 
Un réacteur à calcium ou à calcaire, afin de fournir le calcium consommé chaque jour en trop grande quantité par notre grande population de coraux pour espérer l'obtenir par une dissolution naturelle. Ce réacteur participera aussi à maintenir l'alcalinité et le pH.
 
Un brassage conséquent (au minimum 10 fois le volume du bac), afin d'assurer un courant d'eau riche en oxygène partout dans le bac.
 
Quelques centimètres de sable de corail pourront être disposés sur l'avant du décor, à même la vitre du fond, pour des raisons esthétiques, pour aider à la dénitratation, et pour offrir un substrat adéquat au maintien de certains poissons ou invertébrés.
 
Avec un tel aquarium, vous pourrez maintenir autant de coraux que vous pourrez en mettre dans le bac, et un nombre non négligeable de poissons, dans la limite du raisonnable permettant d'éviter les combats et leur inconfort.